27Mai/24

La lutte contre la corruption et l’instauration de la Bonne Gouvernance, face à un Régime Militaire : Menace, risque ou opportunité ?

L’absence ou la réduction du contrôle citoyen dans les régimes militaires, installe-t-elle une relation de dichotomie entre ces derniers et la lutte contre la corruption et l’instauration de la bonne gouvernance ?

Si part le passé, on peut citer quelques exceptions (comme le régime de Kountché, Sankara, Rawlings), il est assez aisé de montrer beaucoup d’autres exemples qui sont aux antipodes de la bonne gouvernance, et qui ne font que déplacer l’épicentre de la corruption, sans la combattre réellement.

Continue reading
15Avr/24

Mon point de vue sur les négociations CNPC / État du Niger : Analyse et interrogations – Par Boubacar Tcholé

La cérémonie de la formalisation de l’accord signé entre le Niger et la CNPC à été présidée dans l’après-midi du 12 Avril 2024 par le Premier Ministre, Ministre de l’Economie et des Finances Ali Mahaman Lamine Zeine. Les négociations portaient sur le transport et la vente du Pétrole Nigérien via le pipeline Niger – Bénin.

Continue reading
25Mar/24

Appel à la Transparence et à la Redevabilité : Contrôler l’argent collecté pour le Fonds de Solidarité pour la Sauvegarde de la Patrie (FSSP) par la future Cour des comptes et les Citoyens !

Le Fonds de Solidarité pour la Sauvegarde de la Patrie (FSSP) a été créé dans le but de mobiliser des ressources financières pour soutenir les efforts de sauvegarde de la patrie. Cependant, il est crucial de garantir que ces fonds soient utilisés de manière responsable et transparente. Pour cela, deux formes de contrôle doivent être mises en place.

Continue reading
12Mar/24

La Confiance : Un Pilier Essentiel pour le Niger

La confiance, est cette petite chose qui, « si on la supprime, (elle) peut détruire le gouvernement le plus puissant, l’entreprise la plus prospère, l’économie la plus florissante, la direction la plus influente, l’amitié la plus solide, la personnalité la plus forte, l’amour le plus profond », disait Stephen M.R Covey.

Il disait aussi que la confiance est le facteur qui change tout !

Continue reading
22Fév/24

Niger : Le Consul Honoraire d’Istanbul et CEO de SUMMA, un sulfureux cas de conflit d’Intérêt et de favoritisme

Les Nigériens ont découvert, au moyen d’un arrêté signé par le ministre des Affaires étrangères, la liste de quelques personnalités qui officient jusque-là comme Consuls au titre du Niger dans divers pays. Dans cet arrêté, le Chef de la diplomatie a limogé beaucoup de Consuls ; ce qui a créé un débat factuel autour d’une décision, abondamment saluée par les Nigériens.

Continue reading
19Fév/24

Innover en périodes de crises pour un meilleur accès électrique au Niger

Source : https://saheldurable.info/2024/02/19/innov-electricite-niger/

La fermeture des frontières du Bénin et du Nigeria ainsi que la coupure de l’électricité par le Nigeria mettent en lumière les défis auxquels le Niger risque d’être régulièrement confronté, au gré des orientations politiques des pays voisins. La crise actuelle ne peut s’éterniser, un rétablissement des relations entre les pays est envisageable à court ou moyen termes mais ce serait un équilibre instable par rapport auquel le Niger doit amorcer dès maintenant une réelle dynamique d’autonomisation en créant les conditions pour satisfaire tous les besoins vitaux de la population, de manière suffisante, avec des productions locales, tous secteurs confondus (industries, agricultures, énergies, santé, éducation, …).

Continue reading
13Fév/24

Sanctions CEDEAO-UEMOA contre le Niger

Niger – Sanction UEMOA : 19.02.2024 cela fait 208 jours soit 6 mois et 24 jours.

Pour rappel historique, une dizaine de sanctions des pays de l’UEMOA contre le Niger 🇳🇪 . Est-ce là le peuple que l’UEMOA protège vraiment ? Voici la liste:

  1. La fermeture des frontières aériennes et terrestres entre le Niger et les pays de l’UEMOA,
  2. L’interdiction de survol de l’espace à tout aéronef en provenance ou a destination du Niger.
  3. La suspension de toutes les transactions commerciales et financières entre les pays de l’UEMOA et le Niger y compris celles portants sur les produits pétroliers, l’électricité, médicaments…⁠
  4. ⁠La suspension de toutes les transactions financières entre les pays de l’UEMOA et le Niger
  5. Le gel des avoirs financiers et monétaires de l’État du Niger à la BCEAO et dans les banques commerciales des pays de l’UEMOA
  6. ⁠Le gel des avoirs financiers et monétaires des entreprises publiques et parapubliques du Niger à laBCEAO et dans les banques commerciales des pays de l’UEMOA
  7. La suspension des opérations financières entre les banques du Niger et les banques installées dans les autres pays.
  8. ⁠La suspension de toute assistance et transaction financière en faveur du Niger par les institutions de financement de l’UEMOA,
  9. L’interdiction de voyage pour les auteurs de cette tentative de coup d’état, le gel de leurs avoirs la confiscation de leur patrimoine.
  10. L’interdiction de voyager, le gel des avoirs ainsi que la confiscation des biens s’applique à toutes les personnes civiles ou militaires qui participeraient a des institutions organes de gouvernement que tenteraient de constituer les militaires dans ce coup de force, elles s’appliqueraient également aux familles des personnes concernées qui seraient en outre interdites de séjour dans les pays de l’espace UEMOA.

Est-ce réellement là les fonctions de l’UEMOA ? Protéger les présidents plutôt que les peuples ? Pourtant cette institution ne fait rien lorsque les présidents tripatouillent les lois et martyrisent les populations.

Boubacar Issaka Tchole
Citoyen Nigérien

Source : https://ecowas.int/wp-content/uploads/2023/07/COMMUNIQUE-FINAL-CINQUANTE-ET-UNIEME-SOMMET-EXTRAORDINAIRE-DE-LA-CONFERENCE-DES-CHEFS-DETAT-ET-DE-GOUVERNEMENT-DE-LA-CEDEAO-SUR-LA-SITUATION-POLITIQUE-AU-NIGER.pdf